pédago

retrouvez des articles pertinents en fonction de votre niveau
03
janvier 2014

Virement de bord

image blog YOU KITE

Lorsque l’on navigue avec une planche unidirectionnelle (surf ou race) il faut un jour ou l’autre changer de sens. Cette séquence met en avant les étapes successives pour réaliser un virement de bord (transition face au vent).

Principe général : Il faut aborder cette manœuvre  avec de la vitesse. Lors des étapes 2 à 5 le pilote profite de son inertie, la voile n’est pas propulsive (traction horizontale) mais elle est porteuse (traction verticale). Ainsi le pilote s’allège et peut manœuvrer sa planche du bout des pieds sans que ses appuis jouent sur la trajectoire.

Sur l’image 1, l’approche s’effectue au Près (remonter au vent environ 45° sur l’axe du vent), la voile est choquée et remonte vers le zenith (légère pression sur la main arrière).

Sur les images 2 et 3 le pilote place la planche dans l’axe du vent et glisse grâce à la vitesse acquise (inertie) pour gagner de la distance face au vent. La voile est au zenith et ne se déplace plus. Le pilote tire sur la barre pour s’alléger. Il ne fait pas de différentiel droite/gauche.

Sur les images 4 et 5, la jambe droite (avant ) effectue un mouvement de rotation. Ce balayage permet de faire glisser le flotteur  sous le pilote et de lui faire passer l’axe du vent (voir schéma ci dessous). Pendant ces étapes la voile est bordée au Zénith pour alléger le pilote et lui donner le temps changer ses pieds de côté (le pied droit devient le pied avant).

Le truc : pilotage de la planche du bout des doigts de pieds.

changement de pied

 

Sur les images 6 et 7 Dès que la planche est orientée, la voile et envoyée ( forte pression sur la barre côté droit) pour devenir propulsive, donner de la vitesse avant que la manœuvre ne s’arrête.

Comment aborder cette transition :

1/ Arriver avec de la vitesse, voile à 45°, le pilote lâche la main avant, il regarde ou il veut aller  » dans l’axe du vent  »

2/ La voile remonte au zénith, légère pression sur la main arrière, le pilote appuis sur les talons ou effectuer un remonter au vent. Le pilote ne s’appuie plus sur la il est porté légèrement par celle-ci. barre tiré mais pas de différence entre la ligne droite et gauche.

3/ Ce moment de suspension sert à orienter la planche vers la nouvelle trajectoire et changer les. Le pilotes est encore sur son inertie, mais la voile va bientôt arrêter de le porter.

4/ dès que le pieds avant et posé, le pilote appuie sur la main avant pour renvoyer la voile, générer de la traction et continuer la glisse.

Les problèmes rencontrés

La voile ne marque pas de temps de pose au zénith, le pilote a une action trop forte sur sa main arrière

Le pilote mais du temps a changer ses pieds, le pilote se retrouve sans vitesse et s’arrête.

 

 

 

Tagged with: , , , , , , , ,
Commun
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *